la vache, la poule et ses poussins, atelier de créativité multisensorielle

par: Patricia Morales Betancourt

Les enfants arrivaient un à un, enlevant leurs bottes d’hiver sur les tapis et déposant leurs manteaux sur les chaises prévues à cet effet. Tous étaient fébriles: ils souhaitaient savoir ce qui s’offrirait à eux. Deux mères, avec leurs filles, ont commencé à dessiner sur du carton les animaux de la ferme (vaches, taureaux, coqs, chevaux et canards) et puis à les couper au ciseau et au couteau à lame. Elles ont aussi façonné des cônes en papier ciré pour les utiliser plus tard.

Sur des tranches de pain, les enfants ont placé des carrés de fromage, une fraise en guise de fleur et une rondelle d’œuf en guise d’œil-de-bœuf. Ils ont terminé en dégustant leur interprétation de la grange. Les enfants ont ensuite peint les animaux que les mères avaient découpés et chacun les interpréta à sa manière. C`étaient des animaux tout à fait fantastiques, des représentations du jeu et de la mémoire, avec des touches personnelles à chacun.

Nous avons préparé la pâte à biscuits et chaque participant en a reçu une partie afin de la couper avec des motifs rappelant la nature : des fleurs, des champignons, des cœurs et la lune. Tout le monde était joyeux. Les enfants ont déposé leurs créations sur les plaques de cuisson et ont filé vers la cuisine afin d’attendre qu’elles soient cuites pour pouvoir les savourer.

Pour patienter, ils se sont mis à identifier des sons et des bruits d’animaux. L’ouïe était essentielle au récit de la poule et ses petits. Les poussins, soit les enfants, étaient bien surexcités. Ils se sont alors détendus en faisant des étirements et les mouvements du poussin, ainsi représentant l’histoire qu’ils pourraient se remémorer une fois de retour à la maison.

À la fin de l’exercice, ils sont retournés vers la cuisine, alors pleine de l’arôme de leurs biscuits. Une fois sortis du four, tous ont mangé, émerveillés, et ont emporté leurs biscuits avec fierté. Ce fut le travail de chacun et de tous; un échantillon du partage entre parents et enfants de ce qu’ils ont pu élaborer à partir d’une histoire.

La suite de ce merveilleux récit prendra vie le samedi 25 février de 10h à 13h à COPSI, situé au 435 Beaubien E. près de la station de métro Beaubien (ligne orange). Ne manquez pas cette histoire, qui est celle de chacun et la vôtre; une retrouvaille avec les sens : le visuel, le tactile, l’auditif, l’olfactif et le gustatif. Prenons part au développement intégral de nos enfants, et ils nous apprendront à redevenir des enfants!

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s